#Remember n°3 ! Akiba Manga

Le principe…

Le remember du lundi 5 novembre est sur Akiba Manga, un magazine de pré-publication à la française plutôt sympa, malgré des séries qui ne sont pas très prenante l’expérience est à saluer, car depuis Manga Player et Kaméha il n’y avait rien eu. Bien pensé et assez fignolé. En plus des sept premières séries proposées nous retrouvons un récit inédit de Shingo Araki (Ashita No Joe, Goldorak, Saint Seiya…) ainsi qu’un contenu éditorial purement « magazine » avec quelques chroniques de mangas (tout éditeurs confondus), des tests de jeux vidéos, des articles sur les coutumes japonaises et même des recettes de cuisine !

Comment vendre ?

Alors, là… aucune idée, pour une fois, Ankama ne publie pas avec une carte de loterie (en même temps, les personnes ciblé par Ankama/Akiba Manga, ne sont pas vraiment attirés par Dofus par exemple). Pour une qualité de papier équivalent au manga Dofus ou autres mangas et au prix de 4€95, Akiba Manga aurait pu marcher. Pour attirer aussi les lecteurs à suivre le magazine/manga, Akiba avait fait un système de quitte ou double, c’est-à-dire que si les lecteurs voulaient garder un des sept mangas présent, il devait voter sur le site pour ce manga.

« La Fin » The end…

Une triste fin, en même pas 1 ans Ankama, à créer un magazine et a réussi à le fermer dans la même année ! Cette aventure ce termine par un bref message sur le blog d’Akiba par le chef du projet :
« Chères lectrices, chers lecteurs,
Les temps sont durs pour la presse en général, et malheureusement, Akiba Manga n’est pas épargné. C’est avec grand regret que nous vous annonçons l’arrêt de notre publication. Nous espérons que vous avez pris beaucoup de plaisir à lire nos magazines et vous remercions de votre fidélité.
Petit message à l’attention des abonnés : une offre de remboursement et de compensation est en cours d’acheminement. Merci à tous pour votre soutien ! »

Contactée par ActuaLitté, l’équipe d’Akiba Manga a expliqué qu’« effectivement le succès n’était pas au rendez-vous en kiosque » et que les ventes trop faibles ont conduit à cette décision. Il n’était pas prévu de donner une fin aux séries entamées dans le magazine, ni de les éditer en tomes reliés. Enfin, il ne serait pas impossible de voir Ankama sortir un autre magazine manga, la porte n’est pas fermée, mais si cela devait se faire il ne s’agirait pas d’un magazine en ligne.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Tags

PARTENAIRE(S)

PUB GOOGLE ADSENCE

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :