#BUSINESS : Ankama perd 12 places dans le top 250 des éditeurs de logiciel français

#BUSINESS

Syntec Numérique et le cabinet EY on révélait début septembre le « panorama top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français ». Ankama se place plutôt bien dans sa catégorie mais régresse dans le classement général et dans son chiffre d’affaires global.

L’étude explique la croissance fulgurante des entreprises françaises parmi trois secteurs : les éditeurs « sectoriels« , dédiés à un secteur d’activité particulier (banque, administration, industrie, transport, etc.) ; les éditeurs « horizontaux » proposant une offre générale à tous les secteurs d’activité ; les éditeurs « particuliers et jeux« .

Nous, on va s’attarder sur le secteur « particuliers et jeux », Ubisoft « reste le poids lourd de cette catégorie. Il est suivi par Gameloft dans les jeux (une filiale d’Ubisoft), Ankama reste à la 6e place avec un chiffre d’affaires Editions en 2015 de 30 millions d’euros pour un total de 37 millions d’euros. Depuis deux ans, Ankama est passé de 50 millions d’euros en 2013, à 41 millions d’euros en 2014.

#BUSINESS

Dans le classement général, Ankama régresse aussi à la 56e place, tandis que l’année précédente elle se place à la 44e. Vous pouvez retrouver l’étude complète ici, je ne vous cache pas que, les infos communiquées à Syntec Numérique et le cabinet EY sont donnés par les entreprises. Seul Ankama peut comprendre ces chiffres.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Tags

PARTENAIRE(S)

PUB GOOGLE ADSENCE

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :