Ankama dans le top 10 des éditeurs dans la catégorie “particuliers et jeux”

Défile !

Syntec Numérique et le cabinet EY on révélait ce jeudi 15 octobre au soir le “Panorama top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français”. Ankama se place plutôt bien mais régresse.

L’étude explique la croissance fulgurante des entreprises françaises parmi trois secteurs : les éditeurs “sectoriels“, dédiés à un secteur d’activité particulier (banque, administration, industrie, transport, etc.) ; les éditeurs “horizontaux” proposant une offre générale à tous les secteurs d’activité ; les éditeurs “particuliers et jeux“.

Nous, on va s’attarder sur le secteur “particuliers et jeux”, Ubisoft “reste le poids lourd de cette catégorie avec un bond de 43 %. Il est suivi par Gameloft dans les jeux (une filiale d’Ubisoft), Ankama se place à la 6e place avec un chiffre d’affaires en 2013 de 30 millions d’euros pour un total de 41 millions d’euros. La société a perdu deux places, en 2014, le chiffre d’affaires était de 50 millions d’euros, la société a perdu 18% de son CA.

Catégorie des éditeurs “Particuliers et jeux”

Dans le classement général, Ankama régresse aussi à la 44e place, tandis que l’année précédente elle se place à la 27e. Rien de bien alarmant, puisque plus de 300 éditeurs sont entrés au classement cette année.

Classement général

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :