#ANNECY : résumé de la keynote d’Anthony Roux (émouvant ressenti suite à #DOFUSLEFILM)

#ANNECY

Hello ! Mon résumé d’Annecy arrive un peu tard, j’étais pas mal occupé et il n’y a pas eu d’annonce cette année. Et par magie, le festival a retransmis en live (en fin d’article) l’événement majeur d’Ankama : la keynote d’Anthony Roux (Tot), directeur artistique, scénariste, réalisateur, producteur et créateur d’Ankama.

Cette keynote a débuté par la présentation de la société Ankama globalement, du jeu vidéo, en passant par l’animation et en terminant par l’édition. On peut noter les éléments en cours de production ou de réflexion, tel que : DOFUS 3D, un jeu « OMG » (?) et DOFUS en HTML5 pour le « GAMES », la saison 3 de Wakfu et Abraca en production et les séries Krosmaster, Gang de chats, Visiteur du futur, The Grocery et Maliki sont en réflexion pour l' »ANIMATIONS ».

#ANKAMA
#ANKAMA

Par la suite, Tot a expliqué le plan transmédia et « marketing » effectué autour de la sortie du film, les partenariats, les divers produits dérivés et nous a montré des plans du film, dont un panorama à 5 000€ qui a été coupé, lors du montage.

#DOFUSLEFILM

Après une brève présentation du film, on enchaine sur la partie products, d’où sortent les produits dérivés, il y a eu une petite « perles » dans le transmédia d’Ankama, explication, avec la sortie du film, Bayard, un partenaire fidèle de la société a sorti le roman du film Dofus qui raconte la même histoire que le film, Anthony Roux, ironise sur le projet en disant que « c’est le seul moment où on s’est planté », car le let motive de la société et de ne pas raconter la même histoire quel que soit le support.

Sur les produits dérivés, il y a eu aussi des erreurs, si on peut le dire, pas vraiment… L’erreur était d’autoriser la création de costumes ! Même ToT confie qu’il ne vous dira pas où les trouver, car « ils ne sont pas super ».

#DOFUSLEFILM

La présentation du film termine par les partenariats (Auchan, Fnac, ONL, Photomaton & Co) et des événements comme le village Dofus sur la place de Lille, un village qui a reçu la visite de la maire, Martine Aubry, « qui n’a pas l’air de savoir où elle ait, elle ne nous connaît pas, elle n’est jamais venu nous voir, ça fait 5 fois qu’elle nous pose des lapins, mais bon, on ne l’aime pas quand même » explique avec ironie Anthony Roux.

#ANKAMA

Tot en profite aussi pour remercier Xavier Bertrand (qui lui, a rendu visite en novembre dernier à Ankama pendant sa campagne pour les élections régionales) pour une affiche d’une trentaine de mètres sur la façade du conseil régional du Nord-Pas-De-Calais (maintenant Haut-de-France).


On termine par les questions-réponses. Je vous fais un gros paragraphe sur l’essentiel.
Ankama communique sur la créativité et non avec du marketing pur et dur. Ankama garde tout en interne (dans l’effectif Ankama : environ 200 créatifs et 3 marketeurs). Ankama ne peut pas lutter contre les autres productions qui mettent 100 millions d’euros dans la production de leur film d’animation… et de rajouter 150 millions dans la communication.
Pour la série Wakfu, la signature des 2 épisodes + un bonus a été fait avec France Télévisions en deux semaines grâce à l’originalité du projet transmédia, autres anecdotes sur la série diffusée en 2008 dans Toowam sur France 3, Ankama avait un partenaire pour la production de la série, qui voulait délocaliser l’animation en Chine, ou le coup est moindre, évidemment Anthony Roux a refusé l’offre et produit tout en interne, pour contrôler la qualité. Concernant Netflix, qui a aider au dévelopement de la saison 1 & 2 de Wakfu et avec les belles audiences, l’entente Ankama-Netflix est belle est bien acquis.
Retour sur l’échec du film, Anthony Roux explique qu’il y a plusieurs hypothèses sur le peu d’influence autour du film dans les salles le 3 février dernier: le film a reçu un avertissement pour les petites têtes blondes (donc un petit message pour un contenu sensible sur les affiches et divers sites comme Allociné), que tous les distributeurs ont voulues éviter la confrontation avec Star Wars en décembre et se son vu être en face de Dofus en février (qui est d’habitude calme en sortie), le film a été distribuer un peu mal dans les salles obscures, de mauvais horaires, etc. Le prochain livre, « peut-etre » dans 4 ans.
Du coté animations, la série Abraca va partir en production d’ici quelques mois à etait présenté il ya 4 ans à France Télévision, la saison 3 de 13×26 minutes dans quelques mois, qui sera un vrai feuilleton. La série d’animations hors Krozmoz, Muffin Jack et Jean-François avait un partenaire de diffusion qui était Nickelodeon, qui a planté le studio Ankama Animations par la suite. Ankama, aujourd’hui a des difficultés à produire deux séries par an.
Quelqu’un pose la question du jeu DOFUS 3D, il semble annulé, car Ankama aime la 2D. Anthony explique que le transmédia et une faiblesse et une qualité chez Ankama.
L’annulation du projet de jeu 3D Slage est due à un développement difficile, au bout de 2 ans, le jeu n’avait pas avancé.
Anthony Roux est plus enthousiaste à la sortie du film Mutafukaz.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Tags

  • Yugdo

    Dans le dernier gros paragraphe, partie « Retour sur l’échec du film », je cite « que tous les distributeurs ont voulues éviter la confrontation avec Star Wars en décembre et se son vu être en face de Dofus en février » ; il y a faute : il faut écrire « sont » au lieu de « son ».

    Sinon, super article com’ d’hab’, et merci pour les supers infos.

PARTENAIRE(S)

PUB GOOGLE ADSENCE

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :