#ANIMATIONS : La vérité, rien que la vérité, Radiant a le droit à son adaptation en anime par la NHK

Défile !

Annoncé par un journaliste, démenti par l’interviewer… confirmer par la NHK. Une semaine de doute sur l’adaptation en ANIME de la série de « manfra » (manga + français = manfra) par la télévision japonaise NHK.

Déjà en 2015 : Tony Valente était devenu le premier auteur de manga français à être édité au Japon par Euromanga. La série est bien sûr disponible en France, en 8 tome (dont 3 rien qu’en 2017), 180 000 exemplaires ont été vendus. Le tome 9 doit paraître en mai 2018.
Mercredi 31 janvier, la NHK a annoncé dans un communiqué (ainsi que Ankama Press) que la version télévisée, serait diffusée en octobre au Japon. La série sera réalisée par Seiji Kishi avec l’aide de Daisei Fukuoka, le scenario à Makoto Uezu, qui a travaillé sur School Days. Studio japonais Lerche.

« Shonen impressionnant made in France ! » (Yusuke Murata, dessinateur de One Punch Man.)

« Radiant est une œuvre à la touche très japonisante au point de ressembler au premier coup d’œil à un véritable manga japonais. Le lecteur se rend tout de même compte au fil des pages qu’il s’agit d’une création française. Les différences de codes du manga fermement établies entre les deux cultures ont permis cet alliage, tout en gardant une sensation étrange de métissage Est-Ouest. » (Hiro Mashima, auteur de Fairy Tail.)

« C’est une immense fierté pour nous de découvrir des auteurs aussi talentueux que Tony et de l’accompagner dans ce beau projet avec NHK » (PDG d’Ankama, Anthony Roux.)

Tony Valente, l’auteur de Radiant c’est exprimer sur la page facebook officiel sur le « buzz » et les « fake news » : « Deux mots sur le buzz qui a éclaté il y a quelques jours: J’aurais bien calmé le jeu, mais l’annonce officielle ne devait arriver que dans deux mois… Désolé pour le yoyo émotionnel qu’ont subit certains, mais tout ce que vous avez lu, comme quoi je confirmais ou que je qualifiais de « fake news » l’info… bein non ce n’était pas moi. Je faisais le mort, c’était la consigne. Même des potos ont reçu de fausses infos qu’ils croyaient authentiques et qu’ils ont partagées…c’était trop bizarre d’assister à ça sans pouvoir intervenir. Mais vous connaissez le net, il suffit de lâcher un vent discrétos pour que deux jours après on parle d’une tornade. Bref, ne pendons ni les journalistes, ni qui que ce soit, moi je n’en veux à personne! Je suis super fier du soutien qui s’est dégagé dans tout ça!!
On peut juste oublier ce cafouillage et kiffer le moment, là, tout de suite.
Un anime quoi. »

Source : NHK / Twitter

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une erreur, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :